Dans Les Mains D' Anwar

Mon chemin ...

Je suis née en ayant la capacité de voir, d’entendre et de ressentir.

Voir les différents mondes, entendre ce que les mots ne disent pas et ressentir les blessures.

Mon enfance fut heureuse et douloureuse à la fois.

Le fait de voir les morts dans les premières années de ma vie me fit très peur. Beaucoup de visages venaient, parlaient, criaient toutes les nuits.

Ma mère descendait de l’étage et venait me réconforter mais je voyais son incompréhension dans ses yeux.

La journée j’en avais moins peur. La lumière change tout.

Une fois cette capacité de voyager dans les différents mondes acquise je m’en suis servie, mal servie…. J’ai beaucoup joué avec, je l’avoue.

Ce qui m’a aidé c’est la présence de ce mort toujours fidèle à mes côtés, ce papi coiffé de plumes…

 Il ne souriait pas beaucoup et me regardait d’un air souvent grave.

En grandissant j’ai réalisé la possibilité de soin, « guérisseur » « magnétiseur »….. J’avais du mal à accepter les étiquettes.

Tout en continuant à communiquer et à échanger avec les éléments, la nature, les âmes et l’univers je me suis mise à travailler avec les humains. Ce travail m’enrichit beaucoup.

J’ai croisé sur mon chemin beaucoup de personnes spirituelles qui me disaient « je suis ravie d’avoir rencontré une chamane » ???!!! « C’est rassurant de savoir que le chamanisme existe encore » ??!! Incompréhensible pour moi à cette époque de l’entendre.

Mais un jour, pour mes 30 ans, j’ai reçu mes plumes.

Mon mort fidèle, mon papi coiffé de plumes comme je l’appelais, ce Chef Amérindien m’a dit qu’il était l’heure de réaliser mon appartenance avec un savoir ancestral….

Je devais mettre de la valeur et du respect sur tous les enseignements que j’avais reçus et que je continuerai à recevoir.

La question naturelle qui m’est venue a été : « mais pourquoi ? »

La réponse de mon Guide fut tout aussi naturelle : « l’œil du grand Esprit s’est posé sur toi et t’as choisi. »

A partir de là j’ai commencé à pouvoir entendre le mot « chamane » car il avait une vrai valeur, il expliquait beaucoup de choses, il donnait un sens à mon histoire.

J'ai compris que pendant 30 ans j'avais appris, reçu, vécu... bons nombres d'expériences et de savoirs pour pouvoir être dans cette posture aujourd'hui. Ne vous méprenez pas, je pense que je resterai en apprentissage toute ma vie!!!

Je suis avant tout une femme, une mère, une épouse et dans mon antre une Chamane.

Je voyage dans le temps, dans les mondes, dans le sommeil des gens, je parle avec tout ce qui émet une vibration, je vois ce qui se cache dans l’ombre des âmes, je guide les personnes vers l’autonomie, j’aide les gens à se guérir, je suis passeuse d’âmes…. Je suis comme ça.

Et maintenant je l’accepte.

Je n’ai pas été cherchée le chamanisme, je l’ai même beaucoup rejeté.

Quand on naît chamane on le reste. Rien ne sert de se battre contre cette évidence et cette destinée car de toute façon on perdra le combat.

Je ne mets pas de déguisement, je fais mes courses et paie mes factures comme tout le monde.

Je ne suis ni au-dessus de vous, ni en-dessous de vous, ni comme vous, je suis à côté de vous.

Je sais aujourd'hui que j'ai une particularité, un lien étroit avec les éléments et les esprits. J'ai beaucoup de gratitude envers ce cadeau qui me fait tant souffrir parfois.

Quand j'étais enfant je pensais que nous étions tous pareils, que vous aviez juste éteint votre don... et puis j'ai compris que chaque personne est unique tout en étant semblable.

Pendant des années j'ai cru être seule à porter ce poids magnifique car je ne rencontrais personne "comme moi" et puis un jour j'ai rencontré des gens gardiens de savoirs, certes différents mais qui œuvrent dans le même sens: Protéger la Terre.

La différence entre un chaman et un praticien chamanique est à mon sens importante, je vous donne ici MA définition qui n'a pas valeur de vérité:

- Le Chaman est un être particulier qui a été choisi par le Grand Esprit. Il reçoit ses enseignements du monde invisible et n’a pas choisi le chamanisme. En plus d'entendre et de voir ses guides, il Voit et Entend Tout le reste... Il n'a pas besoin de transe, de danse, de plante ni même de tambour pour rentrer en contact avec les différents mondes et les différents éléments. Il sécurise, soigne, vit pour aider sa communauté et l'humanité. Il ne se nomme pas Chaman mais il laisse la communauté l'appelait ainsi. Il reste discret et n'agit pas en but d'une quête de reconnaissance ou de pouvoir. L'essentiel pour lui est de ne pas décevoir le grand Esprit. Il travaille de jour et de nuit sans limite d'espace.

- Le praticien chamanique qui se nomme souvent chaman à tort pratique des rituels, des cérémonies, des voyages qui lui ont été transmis par les vivants ou par ses guides des autres mondes une fois la rencontre faite. Il existe de bons praticiens chamaniques, d’ailleurs nous pouvons en rencontrer de plus en plus. Il peut être spécialisé dans une médecine: les plantes, les défunts, l'alimentation, les inflammations... Il se dit homme ou femme médecine car il peut être le gardien d'une médecine particulière.

Alors oui je l’entends, magnétiseuse, guérisseuse, rebouteuse, chamane, médium….

Mais au fond je préfère juste Caroline.

Merci pour votre confiance et pour votre respect.

On me demande souvent s'il s'agit de stages pour vous "faire devenir chaman"...

Je n'ai pas la possibilité de vous faire devenir des chamans, il s'agit de la possibilité de vous faire découvrir et pratiquer le chamanisme.

Vous trouverez en dessous les stages que je propose en lien avec mon chamanisme.

Dans la rubrique "stages" ils sont placés par ordre chronologique.

Point de départ: connaitre son allié du monde du bas.

Soit vous le connaissez déjà et vous êtes le bienvenue dans toutes les thématiques.

Soit vous ne le connaissez pas et vous faites le stage "découverte" ou une demande de voyage en rendez vous individuel.

Si vous êtes intéressées par un ou plusieurs stages merci de m'envoyer un mail. Ainsi vous recevrez à votre tour le mail pour vous inscrire.

IMPORTANT:

Chaque stage que je crée a une thématique particulière par contre son contenu est impermanent... Chaque groupe a une énergie qui demande à ce que je prennes en considération des besoins collectifs mais aussi individuels. Les rituels sont donc créés lorsque la sororité est faite et ils peuvent changer durant le week end. Il suffit de vous laisser porter et d'avoir confiance!!

stages 2020/2021:
en cours de création... patience



les dates exactes sont mises dans la rubrique "stages"